Pakistan - Situation de Mme Asia Bibi, déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

La France renouvelle sa profonde préoccupation quant au sort de Mme Asia Bibi, Pakistanaise condamnée à mort dans son pays pour « délit de blasphème » le 8 novembre 2010 et dont la peine a été confirmée en appel.
Nous sommes opposés à la peine de mort en tous lieux et en toutes circonstances et rappelons notre engagement déterminé en faveur de son abolition universelle.
La France souligne que le « délit de blasphème » porte atteinte à la liberté de religion ou de conviction, ainsi qu’à la liberté d’opinion et d’expression. La France appelle le Pakistan à respecter ses engagements internationaux, notamment le pacte international relatif aux droits civils et politiques, qui garantissent les libertés fondamentales.

Dernière modification : 17/10/2014

Haut de page