Entretien de M. Laurent Fabius avec le Patriarche syriaque catholique d’Antioche et de tout l’Orient : déclaration du Porte-Parole du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Au point de presse du 21 novembre, le porte-parole a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :
- Entretien de M. Laurent Fabius avec le Patriarche syriaque catholique d’Antioche et de tout l’Orient

Q - Quel est le bilan de l’entretien de Laurent Fabius avec le patriarche syriaque catholique d’Antioche et de tout l’Orient ?
R - Ce fut un entretien tout à fait utile, qui entre dans le cadre des contacts réguliers que nous avons avec l’ensemble des acteurs concernés par la persécution des minorités opprimées au Proche et au Moyen-Orient. Le ministre a rappelé à cette occasion que la France accueille des réfugiés irakiens et syriens, en tenant compte de la gravité de leur situation et de leur lien avec la France. Les membres de Daech assassinent tous ceux qui ne pensent pas comme eux, que ce soient des membres des minorités, comme les chrétiens ou les Yazidis, ou des musulmans.
Par ailleurs un pont aérien a été mis en place par les membres de l’Union européenne à la demande de la France pour venir en aide aux réfugiés sur place et aux populations menacées par Daech, qui ont besoin aujourd’hui, d’eau, de nourriture, de médicaments, d’assistance en particulier pour les enfants qui ne sont pas épargnés. Cette semaine, un nouvel envoi d’aide humanitaire est arrivé à Erbil en présence d’un sénateur, Bruno Retailleau. Le bilan de notre aide jusqu’à présent représente plus de 5 millions d’euros et 100 tonnes de fret humanitaire.

Dernière modification : 24/11/2014

Haut de page