Conseil des affaires étrangères de l’Union européenne (Bruxelles, 21 septembre 2020).

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, participera au Conseil des affaires étrangères de l’Union européenne, le lundi 21 septembre à Bruxelles. Il s’entretiendra par ailleurs avec le Secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg.

Ce Conseil, qui prépare le Conseil européen des 24 et 25 septembre prochains, permettra de traiter les sujets suivants :

- Méditerranée orientale : les ministres marqueront une nouvelle fois leur solidarité avec la Grèce et Chypre face aux agissements de la Turquie dans cette zone et rappelleront l’utilité d’utiliser tous les leviers à disposition de l’UE, y compris les sanctions, de manière à obtenir d’Ankara les clarifications nécessaires à un dialogue constructif.

- Libye : les ministres rappelleront leur volonté de promouvoir une solution politique sous l’égide des Nations Unies et leur détermination collective à obtenir la cessation durable des hostilités et à faire respecter l’embargo sur les armes, notamment à travers les actions concrètes menées par l’opération Irini. Le Conseil adoptera de nouvelles sanctions qui contribueront à l’atteinte de ces objectifs.

- Biélorussie : les ministres réaffirmeront leur solidarité avec le peuple biélorusse et rappelleront leur détermination à sanctionner les dérives observées en matière de répression et de fraude électorale. La France marquera une nouvelle fois son plein soutien à la mise en place d’un dialogue politique national inclusif et réaffirmera son appui aux efforts de médiation proposés par la présidence de l’OSCE. En marge de ce Conseil, les ministres rencontreront Svetlana Tikhanovskaya.

- Liban : dans le prolongement du déplacement à Beyrouth du Président de la République le 1er septembre dernier, les ministres rappelleront la solidarité des Européens avec ce pays et l’importance qu’ils attachent à la formation rapide d’un nouveau gouvernement et à la mise en œuvre effective des réformes attendues.

Les ministres feront également le point sur les relations avec la Russie, l’Union africaine, la Chine (quelques jours après le sommet UE-Chine), sur la politique européenne de voisinage à l’égard de la rive sud de la Méditerranée, dans l’objectif de relancer un véritable « partenariat méridional » et enfin sur la situation au Venezuela.

A l’issue du Conseil des affaires étrangères, le ministre s’entretiendra avec le Secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg. Cet entretien sera l’occasion d’évoquer les enjeux de sécurité européenne. Le ministre évoquera notamment la Méditerranée orientale et rappellera les clarifications nécessaires que nous attendons de la part de la Turquie, y compris dans le cadre de l’OTAN, ainsi que les travaux du groupe de réflexion sur l’avenir de l’OTAN engagés à l’initiative de la France et de l’Allemagne en novembre 2019.

Dernière modification : 22/09/2020

Haut de page