Attentats survenus à Carcassonne et à Trèbes

Dans un télégramme envoyé à Mgr Alain Planet, évêque de Carcassonne et Narbonne, le pape François a salué le geste « héroïque » du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui a sauvé la vie d’otages lors des attentats perpétrés dans la région de l’Aude, à Carcassonne et à Trèbes. Le pape condamne « de tels actes de violence aveugle qui engendrent tant de souffrances ».

Télégramme du pape François
Ayant appris les tragiques attentats survenus à Carcassonne et à Trèbes, faisant plusieurs victimes, je vous fais part de ma tristesse et je confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie, m’associant par la prière à la peine de leurs proches. Je salue particulièrement le geste généreux et héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui a donné sa vie en voulant protéger des personnes. J’exprime ma sympathie aux blessés et à leurs familles, ainsi qu’à toutes les personnes touchées par ce drame, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation. Je condamne à nouveau de tels actes de violence aveugle qui engendrent tant de souffrances, et demandant avec ferveur à Dieu le don de la paix, j’invoque sur les familles éprouvées et sur tous les Français le bienfait des Bénédictions divines.
François PP.

Dernière modification : 26/03/2018

Haut de page